Un forum, un principe, vos histoires.

Partagez
 

 (Titre à venir)

Aller en bas 
AuteurMessage
Moon
Chroniqueur
Chroniqueur
Moon

Messages : 755
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans un endroit que tu ne connais pas !

Feuille de personnage
Vos styles d'écriture:
Vos auteurs favoris:
Domaine de prédilection:

(Titre à venir) Empty
MessageSujet: (Titre à venir)   (Titre à venir) Icon_minitimeSam 13 Nov - 21:35

Un réveil qui sonne, doucement, avec force dans l’oreille inattentive d’un homme qui sommeille et qui rêve de pouvoir se reposer un peu plus pour rattraper le sommeil en retard… et cette fatigue pesante et lancinante qui le prends à chaque fois qu’il rentre chez lui, comme une lassitude incurable qui vous tombe sur les épaules sans prévenir au moment où le travail s’achève, vous paralyse, vous achève doucement.
Mais le voilà qui sonne ce réveil, ce doux réveil déjà tant de fois entendus, il faut se lever, on a pas vraiment le choix, il le faut.
Si l’on veut conserver son emploi et conserver la vie.
Et c’est tout les jours la même histoire pour ce jeune garçon qui entre dans la vie, petit à petit. La routine qui remplace tranquillement les joies de l’innocence qui fut sienne un jour.
Et le voilà qui se lève doucement, faisant taire ce maudit réveil qui braille. Il se redresse, passe une main dans ses cheveux ni trop courts, ni trop longs, en vrac.
D’un coup de main les volets s’ouvrent, faisant entrer la lumière dans la chambre chaotique d’un nouvel arrivant célibataire.
Doucement il passe par la salle-de-bain, avec une monotonie due à l’habitude, comme toujours… et puis le voilà qui s’habille sobrement, jean’s et t-shirt, on est en saison chaude après tout !
Et le voilà qui doucement passe la porte, partant pour une nouvelle journée de routine quotidienne.
Comme bien des gens.
Pourtant même si la société a finis par faire appliquer de nouvelles règles, de nouvelle loi, pour forcer la populace à la tranquillité et à la routine dans la capitale volante d’Oheven grâce à un savant mélange de technologie et de magie… une société idéale où les crimes n’ont plus lieu, dans un monde volant à l’abri de l’impureté des terres inférieur. Personne n’ose s’y plaindre, la paye est bonne, les appartements luxueux et la vie tranquille… mais quelle monotonie !
Un lourd prix à payer…
Un prix que cet homme adossé à l’encadrement de sa fenêtre, un pied balançant dans le vide, ne souhaite absolument pas payer.
Une des rares personnes à vouloir s’opposer au système mais qui, malheureusement, ne possède pas le pouvoir de le faire ouvertement.
Pourtant aujourd’hui ne sera pas forcément un jour comme les autres et, étrangement, il en est plus persuadé que jamais, cet homme au bord du vide, le regard perdu dans la contemplation de cette ville morne et ennuyeuse à mourir.
Enfin ennuyeuse… tout dépend pour qui, n’est-ce pas ?
Il ferme les yeux, le garçon dans l’immeuble d’en face disparaît.
Lorsqu’il les rouvre une petite sphère couleur de sang se tient paisiblement dans sa paume, comme si elle était arrivée par magie.
Lentement il se laisse basculer sur le côté, retournant dans cette pièce plus que sommairement meublée qui lui servait de chambre à quelques occasions.
Lentement le voilà qui attrape une paire de gants façonnées dans un cuir sombre et résistant, et un manteau noire plutôt léger qu’il avait tenu à rendre ignifuge autant que possible.
- On a du boulot, Nero…
La porte s’ouvre doucement, les affaires reprennent…

_________________
"Je préfère passer ma vie à regarder les oiseaux que de rêver qu'un jour je pourrais voler..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ancienneschroniques.powerrpg.com
Moon
Chroniqueur
Chroniqueur
Moon

Messages : 755
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans un endroit que tu ne connais pas !

Feuille de personnage
Vos styles d'écriture:
Vos auteurs favoris:
Domaine de prédilection:

(Titre à venir) Empty
MessageSujet: Re: (Titre à venir)   (Titre à venir) Icon_minitimeJeu 25 Nov - 20:54

Les rues sont si calmes dehors… ou plut pot sont devenus si calme depuis que l’ordre s’est instauré !
Une organisation pourtant si proche de la dictature, mais les gens ont appris à courber le dos, à laisser faire.
En tant que simple feuille, tenteriez vous de résister à un torrent ou vous laisseriez vous bercer par le courant, même contraint ?
Le monde n’avait pas le choix s’il voulait évoluer qu’ils disaient dans les hautes stèles, que l’avenir ne pouvait exister qu’en alliant la technologie et les arcanes comme nous le faisions ici, comme à Lidscalon ou à Rowsor, dans ces villes flottantes au dessus des nuages à l’instar de la cathédrale d’Ilvaen, à ceci près que cette dernière avait fait vœu de ne jamais accueillir la moindre trace de technologie, et qui tenait parole pour l’instant depuis des siècles ! Mais avec l’amenuisement des flux élémentaires qui permettaient l’utilisation des arcanes et des différentes sciences magiques qui lui étaient liées, combien de temps ce gigantesque édifice se maintiendra-t-il aussi aisément dans les cieux ? Elle qui devient chaque année plus grande encore que l‘an précédent !
Et ces villes bercées par la technologie, n’avaient-ils pas finis par oublier la véritable essence qui maintenant la cohérence de ce monde ?

Un constat, une idée, quelques pensées qui émergeaient dans l’esprit de cet homme tout vêtu de noir et qui arpentait paisiblement les routes, à pied, quelque chose qui était devenu bien rare… si bien qu’il s’attira la surprise de quelques gens qui fixaient l’horizon, l’air morne, depuis leur balcons.
Mais la plus grande surprise n’était-elle pas de le voir constamment suivis par un étrange chat noir au front étoilé ?

Quelques minutes plus tard le voilà enfin arrivé sur ce vieux pont de fer rouillé qui séparé les vieux quartiers d’Oheven des quartiers réformés. Ces vieux quartiers en ruine depuis si longtemps maintenant qu’on avait finis presque par oublié leur existence et pourtant c’était encore ici que se regroupaient tout les réfractaires contre le Système et tout ceux qui avaient été écartés de la société, le dernier abri des gens qui n’avaient plus nulle part ou vivre.
Et aujourd’hui lieu le lieu de rendez-vous favoris des contrebandiers ou de toute personne disposée aux magouilles de faible ou grande envergure. Toutes les plus grandes bassesses ou sombre affaires se faisaient ici dans ce lieu hors de contrôle.
Mais le quartier en ruine ne l’intéressait pas, l’intermédiaire à contacter aujourd’hui était censé se trouver au milieu du gigantesque pont à demi effondré.
Etait censé se trouver…
A la place voilà tout une brigade de police qui bloquait les deux extrémités de l’ouvrage métallique.
Faisant sourire le chat noir… autant que l’homme qu’il accompagnait.
Que croyaient-ils faire avec une douzaine d’hommes tout juste sortis de l’école policière du pays et avec pour tout équipement quelques fusils automatique comme on en produisait en masse pour ces gens ?

_________________
"Je préfère passer ma vie à regarder les oiseaux que de rêver qu'un jour je pourrais voler..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ancienneschroniques.powerrpg.com
 
(Titre à venir)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Titre nuage
» Votre titre démoniaque
» Lecture de groupe #2 : Choix de l'auteur, du titre, etc
» [SOFT] MIDOMI : Retrouver le titre et l'auteur d'une musique [Gratuit]
» titre nuage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les bases :: Histoires oubliées...-
Sauter vers: